Mouillage devant l’île de Nargana,

Jeudi 26

Petite navigation de deux heures très tranquille. M-C est en pleine forme. Mouillage devant l’île  de Nargana, reliée à celle de Corazon de Jésus par un pont. Impossible de faire plus plat ! Seul inconvénient, le bruit d’un générateur qui alimente l’île en électricité. Première visite à terre. Nous cherchons les bureaux de l’aéroport. L’employé prend consciencieusement les noms, la date, le numéro des passeports, mais n’arrive pas à joindre le bureau des réservations à Panama. Il faudra donc repasser ce soir. Les maisons du village sont tournées vers l’intérieur de l’île. Sur le pourtour de celle-ci on peut voir quantité de petites constructions sur pilotis au dessus de la mer. Ce sont l’équivalent de nos « cabanes au fond du jardin » version Kunas. Une dizaine de micro-magasins proposent quelques rares marchandises. Il faut tous les visiter pour réussir à remplir son cabas. Sur une place, la jeunesse joue au volley. Je n’aime pas les ballons ! Celui-ci me frappe par surprise en plein sur la tempe. Je vacille, me raccroche à Chantal, suis complètement sonnée. Il me faut un bon quart d’heure pour récupérer. Le danger ne vient pas toujours de la mer !...Retour à l’agence, rien de nouveau. J-C s’inquiète…

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.