Le tour de Waisaladup

Mardi 1° mai

En fin de journée, nous partons faire le tour de Waisaladup. Faute de muguet nous trouvons un petit arbuste à fleurs orange. Les fleurs sont tellement rares ici que j’en suis toute émue… L’intérieur de l’île est couvert de cocotiers, sur la plage au vent toujours des chaussures par centaines et des bouteilles en tous genres. Tout au bout, six ou sept huttes avec les incontournables vendeuses de molas. Je retrouve la petite fille à qui j’avais donné un lapin en peluche la veille, elle le serre sur son cœur. Un homme est en train de décortiquer des noix de coco avec une grande pince. Il la plante dans la fibre puis écarte, la noix est ainsi libérée. Rapide et efficace ! Cette famille s’en va demain, une autre la remplace pour six mois. Des chemins bien tracés mènent au trou d’eau ou à la plage. Nous discutons avec un ado de 16 ans et ses petits frères, l’école n’a pas l’air d’être un souci ici. Nous profitons d’un beau mais rapide coucher de soleil.

Mercredi 2

Cet te fois nous tournons autour d’Acuakargana. L’île est à l’abandon et donc beaucoup plus sauvage. Récolte de noix de coco. Apercevons deux fous, deux pélicans et entendons roucouler une tourterelle. Le temps est gris.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.