Big fish

Mercredi 9

A l’intérieur du bateau, au frais, il fait 34°. Pas assez d’énergie pour mettre le frigo en route. Le dessalinisateur tourne une heure par jour produisant 5 litres d’eau potable. Les fruits et légumes ne se conservent pas longtemps. Les charançons ont attaqué les pâtes. On en jette un paquet, on en trie un autre. Plus de sucre, bientôt plus de thé et de farine, il est temps de rentrer…  Au détour d’un récif, je rencontre un joli requin dormeur qui fait sa sieste sous un rayon de soleil, on a presque envie de le caresser.

Jeudi 10

Nous achetons un balaise poisson. En début d’après midi nous partons tous les quatre sur la plage pour préparer notre barbecue. La journée est belle, nous sommes bien sous les palmes, le poisson est délicieux. Le jeune gars qui l’a pêché vient discuter avec nous. On ne peut pas rêver de journée plus sereine. Même les nonos font une pause. Nous rentrons au coucher du soleil…Après le film du soir le vent se lève, l’orage se déchaine. Nous transvasons nos bidons d’eau sous un ciel tout illuminé d’éclairs. La tourmente est si violente que Chamicha dérape et dérive sur nous. Alerte à Miriadadup… La collision est évitée de justesse, mais les éléments ne se calment pas pour autant…Toute la nuit, nos amis vont faire des tours de garde pour nous éviter et ne pas déraper vers les récifs. Vraiment violent ces orages ! (le lendemain ils s’apercevront qu’une palme était prise en travers de l’ancre, l’empêchant de bien se planter)

Pauvre Gillou, je vois que la vie est harassante... vivement que tu reviennes nous voir, c'est inhumain !!!  gros bisous à tous

Pour le Fan-Club des Jiloume, sachez qu'il ne sont plus dans les Caraïbes, mais tout simplement en Rhône Alpes depuis hier au soir. Ils ne font pas pitié à voir!
Pour l'heure, ils consacrent leur temps à leur proche famille, depuis un centre de rétention situé dans l'ouest lyonnais. Passé l'indispensable quarantaine, ils ne manqueront pas de donner directement de leurs nouvelles.
RESTATER

Coucou
De retour juste au bon moment pour profiter enfin du beau temps en Rhone Alpes ! Vous aviez mis un peu de chaleur et de soleil dans votre valise !
Au plaisir de se revoir ! Bisous

 

Bonjour,

Jean-Charles Bousquet m'a parlé de vous et m'a dit que vous souhaiteriez venir raconter vos aventures dans le cadre de notre festival. Nous vous accueillerons avec plaisir, mais nous sommes en train de boucler la programmation que vous pouvez découvrir (tout n'est pas mis) sur le site suivant   www.festival-roc-castel.eu  . Si cela vous intéresse d'être parmi nos voyageurs invités, pouvez-vous prendre contact avec moi et même par tél. ce sera encore plus rapide : 04.67.44.51.44   ou   06.75.83.45.02.  

Cordialement.  Hubert Martin

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.