Green turtle cays marina

Lundi 21

Cela fait une semaine que nous sommes à la marina à travailler comme des bêtes pour préparer notre départ. Nous frottons, aspirons, lavons, rangeons et suons beaucoup. Les insectes nous assaillent en permanence, mettant notre peau et nos nerfs à vif. Les coutures du bimini lâchent les unes après les autres, les fils étant rongés par le soleil. Chantal nous sauve en réparant tout cela avec sa petite machine à coudre. La marina est loin d’être terminée, elle fait partie d’un vaste projet incluant maisons de luxe, ranch et golf. Pour le moment, nous n’avons que l’eau (entre 40 et 50°), l’électricité et internet mais ni toilette ni douche. Nous sommes pratiquement seuls, tout autour c’est la jungle avec beaucoup d’oiseaux et une belle végétation. Le plus proche village est à sept km par la piste, il faut donc appeler un taxi pour s’y rendre. Beaucoup de fatigue, Gil a mal au dos.

Mardi 22

Nous prenons une journée pour aller à Porto Bello afin de régulariser nos papiers avec la douane. Taxi + 1h d’attente+ 1h de bus. Le douanier n’est pas là  nous l’attendons 3h. Quand il arrive enfin, un sandwich à la main, en dansant la rumba, les formalités sont vite expédiées. Nous en profitons pour visiter la petite ville, l’église et son célèbre Christ noir et un restau sympa. Demain nous partons pour Panama City, abandonnant Jiloumé aux hirondelles qui n’attendent que notre départ pour nicher dans son gréement.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.