Ouga bouga dans le mouillage !

Dimanche 23 septembre

Gil branche le narguilé de J-Claude sur notre bouteille de plongée pour pouvoir nettoyer plus facilement entre les deux quilles. Le bateau n’a plus sa grande barbe d’algue, mais il lui reste encore une couche de poils noirs qui ne partira qu’avec l’éponge métallique.

Lundi 24

Avec Cynthia, Richard et leur fils, soirée jeux sur Jiloumé. Après une partie acharnée de Dobble le mouillage retentit de nos cris et hurlements durant un défi au Ouga Bouga…

Mardi 25

Dans le bus qui nous transporte vers Colon un prédicateur, bible en main, harangue les passagers. Il fait le clown, grimace, hurle, tape du pied, menace, et la foule répond docilement « amen ». Pour finir, il sort de son sac des paquets de bombons qu’il vend, peut être au profit de son église. Et, ça marche !!! Après une heure et demie de route nous arrivons au super marché. Nous remplissons trois pleins chariots de courses et Cintia idem. C’est l’effervescence autour de nous ! Avec la somme que nous laissons nous avons droit à un retour gratuit en camionnette jusqu'au mouillage.

Mercredi 26

Les caramels achetés hier sont au lait … de chèvre ! Spécial !!! Petit apéro du soir sur Jiloumé. Quelqu’un vient nous proposer du poisson (deux tasards). Chantal les vide, Gil les cuisine, ils sont  mangés dans la foulée.

Jeudi 27

Promenade à pied jusqu’à Panamarina. Pendant que les machines à laver tournent nous mangeons chez le français de la marina. Retour en annexe avec Chamicha à travers la mangrove.

 

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.