30000 chrysalides

 

Vendredi 18 janvier

A potron-minet, Roland et moi partons sur la pointe des pieds pour une petite marche jusqu’au mirador. Le soleil se lève à peine, éclairant par touches successives chaque arbre de la forêt. Nous attendons le réveil des oiseaux qui, spécialement aujourd’hui, semblent faire grasse mat. Enfin l’oiseau bleu apparait, longue queue et tête pourvue d’aigrette. Son chant est varié mais pas des plus mélodieux ! Nous surprenons un rapace surveillant son domaine, puis un écureuil. Nous devons hélas quitter cet éden pour reprendre le ferry et continuer la route. Arrêt à Guacima pour visiter une ferme aux papillons. D’ici, chaque année, 30000 chrysalides sont exportées dans le monde entier. Comme dans toute ferme, la journée commence par le ramassage des œufs. Tandis que des chenilles broutent dans un placard, des chrysalides sont suspendues dans un casier en attente d’une métamorphose. Notre guide est aussi charmante que ses lépidoptères qui virevoltent autour de nous. Une caresse à la toute douce chenille du bananier et nous repartons vers notre hôtel de charme dans la banlieue de San Rosé. Jacousi et bon repas nous redonnent assez d’énergie pour aller nous coucher.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.