Les otaries...

Jeudi 4 avril

Notre nouvelle tentative pour réparer l’annexe semble efficace ! Espérons… Le mouillage est devenu très rouleur..

Vendredi 5 avril

9h ; avec « Io », nous partons à pied pour refaire la balade de l’autre jour, mais en allant un peu plus loin. Le sentier dégringole entre les blocs de lave pour atteindre la côte sauvage, royaume des iguanes, des lézards et des oiseaux marins. C’est brut et primitif, les animaux ne sont pas craintifs. La mer se fracasse avec rage contre les roches noires. Je fais beaucoup de photos, c’est tellement unique ! Au retour nous plongeons avec délice dans la crique turquoise où  nous attendent les otaries. Elles viennent  vers nous pour jouer, nous frôler, nous observer. Au début, c’est assez impressionnant quand elles vous foncent dessus et vous évitent au tout dernier moment. Gil se pose au fond pour qu’elles viennent le voir, mais c’est un gros mâle qui passe à toute vitesse, grognant très fort son mécontentement. Il a reconnu là un concurrent potentiel et met de l’ordre dans son harem. Gil est remonté plus vite qu’une fusée, nous rions beaucoup ! Excellente journée.

Voila ce qui arrive Gilou quand on veut faire concurrence au mâle de la bande !!! 
J'ai un bouquin sur les Galapagos à la maison qui m'a beaucoup fait rêver, et vous, vous le vivez l Merci pour ces belles images. Elles sont trop rigolotes toutes ces otaries affalées de partout !
Je vous souhaite une bonne traversée à tous les trois. 
Bisous
Pascale

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.