Papeete

Samedi 9 novembre

Presque une semaine que nous sommes ici. Nous arpentons les rues de Papeete en tous sens pour trouver ce qu’il risque de nous manquer au chantier. Nous dépensons une fortune en peinture, matériel d’entretien, nourriture et autre. La vie est chère ici. Nous avons pris nos billets pour le 18 novembre sur le Cobia, bateau qui nous emmènera en deux jours jusqu’à Apataki. Notre génois a été réparé et renvoyé au chantier. Nos recherches pour trouver une annexe d’occasion s’avèrent vaines. Gwénola, qui nous héberge, est partie quatre jours avec ses enfants en vacances à Bora Bora, nous laissant sa maison et sa voiture. En échange, je suis chargée de nourrir les poissons rouges et d’arroser les plantes (facile !) Nous avons pris le temps de visiter le beau musée de « Tahiti et ses îles » et celui plus modeste de « la perle ». Le temps aussi d’aller manger « aux roulottes » le soir, sur la place de Vaiete. En ville, nous avons dégoté un « bouchon lyonnais » ou Gil est tombé sous le charme d’une andouillette à la moutarde, quand à moi, je suis toujours séduite par le grand marché, les tissus colorés, l’artisanat, l’odeur des fleurs de tiaré et la gentillesse des gens.

Pensez à gouter le mapé...le goût m'est resté 30 ans et toujours intact dans la bouche.
Un delice...enfin faut aimer quoi ;-)

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.