Apataki apataka…

Dimanche 12 janvier

24 h de pluie, d’orages et de vent violent. Alfred nous console avec une rillette de poisson de sa composition. Jeux, cinéma, et patati et patata, et Apataki apataka…

Lundi 13

Nous récoltons finalement trois pots à confiture de monoï. L’odeur n’est pas tout à fait exquise, mais pas désagréable non plus. Alfred nous emmène sur un petit récif de corail qui sert de garde-manger à la famille. Pendant que nous admirons la faune multiple et variée Alfred choisit ses poissons. Il ramène d’abord un poulpe, puis d’étranges Pinocchio. Claude, du bateau, surveille les requins. Retour sous la pluie (normale !) Notre grand pêcheur est aussi un grand chef, son poulpe attendri à la papaye verte est un régal (même pour moi !) C’est notre dernière soirée ensemble, elle se termine par des crêpes au Nutella.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.