Avec toutes ces bulles

Jeudi 27 mars

Le ciel est cendre, la pluie bat aux hublots. Rien de folichon !

Vendredi 28

Temps magnifique, lagon serin. Aujourd’hui est un grand jour, nous avons pris rendez-vous avec nos voisins suisses pour plonger, côté océan. Cela fait 20 ans que je n’ai pas plongé avec bouteilles, j’ai un peu peur que mes oreilles fassent de la résistance. Nous descendons très lentement et tout se passe bien. J’avais oublié comme il était étrange de respirer dans cet embout avec toutes ces bulles qui s’échappent bruyamment. Je m’applique à décompresser et à contrôler mon souffle sans savoir si j’en fais trop ou pas assez, puis, je regarde… Un gros requin gris vient nous souhaiter la bienvenue. Nous longeons un plateau de corail entre moins 10 et moins 15 mètres, le regard ne sait plus où se poser tant la quantité de poissons est grande. Une raie vole quelques instants devant nous. Des bancs compacts forment des ombres menaçantes qui se dissolvent à notre approche pour se reformer aussitôt. C’est une concentration de tout ce que nous avons vu jusqu’à présent, avec en plus deux poissons clown sur une anémone. Pas de monstres, des mérous, une murène, des étoiles de mer, des bébés requins et tous les poissons colorés du lagon. Une heure plus tard, nous nous retrouvons à la surface contents, et prêts à renouveler l’expérience.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.