Habités par la fièvre des conquistadors

Lundi 28 avril

Nous partons sans un regard en arrière, habités par la fièvre des conquistadors. Sud, toujours plein sud ! Nous sommes prêts pour affronter l’inconnu, le regard rivé sur la ligne bleu de l’horizon. La soif de la découverte assèche nos gosiers et l’impatience ronge nos nerfs. Un paysage neuf défile sous nos yeux étonnés et le flot nous porte en son sein, toujours plus loin…Après une heure de navigation au moteur nous atteignons Tike Tite, mouillons juste derrière la balise et sautons rapidement à l’eau. Là, c’est l’apothéose. A ce jour notre plus belle plongée avec masque et tuba, aux Tuamotu. Le récif est très vivant, les poissons nombreux, nous découvrons de nouvelles espèces, de nouvelles formes et de belles couleurs. L’enthousiasme nous transporte. Même sous l’eau on entend Cricri qui s’exclame et appelle son minou à grands cris. Deux requins nous surveillent de près, mais sans agressivité, nous restons toutefois groupés. C’est beau. Désolée pour ceux qui n’aiment que les poissons que frits, mais je ne peux pas m’empêcher de vous faire partager ces merveilles.

Mardi 29

Avant de partir nous voulions revoir les poissons. Sitôt à l’eau 5 pointes noires nous entourent. Nous restons une demi-heure sous l’eau à nous observer mutuellement du coin de l’œil. C’est un spectacle magnifique, ils ne s’approchent pas à moins de 3m de nous, ils sont superbes mais trop nombreux à mon goût. Je donne le signal du repli,  au grand regret de Cricri. Départ pour Hirifa au S-Est de Fakarava Nous plantons la pioche 2h plus tard. Il pleut.

Non ne t'excuses pas, j'aime le poisson frit, mais les fonds sous marins relatés par tes soins c'est fabuleux...

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.