Quelle belle journée !

Mardi 20 mai

Cahin- caha, nous empruntons la route des ananas qui se faufile entre les pics. Les plantations dégringolent des montagnes en taches gris-verts, sillonnées par les saignées rouges des chemins. Sous le soleil implacable un travailleur arrache les rejets qui seront replantés ailleurs. Un plan d’ananas ne donne qu’un fruit à la fois mais peut produire durant 5 ans.  Un hectare supporte 30 ou 40 mille plants. Après le tourisme c’est la principale activité de l’île. Le chemin nous conduit ensuite entre bois et fougères jusqu’au site archéologique de Titiroa où un ancien marae se cache sous les châtaigniers tropicaux. Enfin, nous arrivons au belvédère, avec un magnifique point de vue sur les deux plus célèbres baies de l’île. Nous sommes dans l’ancien cratère du volcan, sous le charme des pics majestueux qui nous entourent. En redescendant, halte au centre de formation agricole où l’on peut visiter le domaine et les plantations sur un intéressant parcours d’une heure et demie. Nous reprenons la route pour stopper devant un mini village maori, reconstitué pour accueillir artistes et artisans locaux. Il est fermé mais l’on nous autorise toutefois à le visiter gratuitement. Deux français sont en train de se marier à la mode polynésienne. Les officiants ne se prennent pas trop au sérieux et sont bien sympathiques, ils insistent pour que l’on pause pour les photos ! Le reste du tour de l’île se passe tranquillement. Nous avons quand même mis  la journée pour faire 60 km, mais il fallait bien cela et quelle belle journée !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.