Nous ne les reverrons sans doute pas...

Mardi 12 août

Tim nous emmène sur le site où évoluent les raies manta . Nous nageons longtemps en tous sens pour essayer de les apercevoir. Alors que nous songeons à abandonner, nous en surprenons une et ne la lâchons plus. Elle semble avoir une ligne de pêche accrochée entre la lèvre et l’aile. Elle est un peu trop profonde pour que je puisse faire de belles photos mais Vincent film avec sa gopro. Elle est tranquille et me fait penser à un gros papillon de nuit, c’est superbe. Bientôt une vingtaine de plongeurs la découvre aussi. Madame est bien entourée mais ne semble pas s’en offusquer. Tant de monde ! Je suis presque gênée pour elle ! Nous jouons avec les bulles des plongeurs dans lesquelles notre ombre se reflète et profitons longuement du spectacle. Le reste de la journée est pluvieux. Notre ami Arthur, le roi de la crevette revient nous voir avec une bouteille de vin chilien, nous lui gravons quelques films. Délicieuse soirée sur Samara. J’aimerais pouvoir écrire la vie des gens que je rencontre, c’est tellement passionnant ! Ils partent demain pour l’ouest, nous ne les reverrons sans doute pas.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.