Tahaa

aussi nulle en jonglerie.

Dimanche 31

Prenons l’annexe pour aller chez Pepito et Charlotte sur le motu. Nous retrouvons là, Gwénola et Tim. Piscine et barbecue dans une ambiance sympa.

Lundi 1° septembre

Gil avait mis le réveil à sonner pour minuit mais il ne sonne pas. Nous nous levons à 2h du mat pour souhaiter un bon anniversaire à mamie. 101 ans, quand même !!! A 9h nous levons l’ancre, il nous faut une heure et demie pour sortir du lagon, puis c’est le large avec un vent de face et… UNE BALEINE ! Merveille ! Plus un dauphin en prime. A midi, le réveil sonne (on ne le changera pas !). La navigation n’a rien de fantastique mais les vagues de chaque côté de la passe de Paipai sont magnifiques. Nous voici à Tahaa près du motu Tautau.

Mardi 2

 Il vente et il vague fort. Le mouillage devient trop inconfortable, nous levons l’ancre et partons pour la baie d’en face qui est bien abritée, mais les fonds sont à plus de 20m, c’est un peu trop pour nous. Nous continuons plus au sud. En voulant enlever le maillot de bain de Gil qui risque de s’envoler, je me fais méchamment piquer par une abeille qui avait trouvé là un abri confortable contre le vent. Aïe !!! J’avais oubliée que cela faisait si mal ! Nous trouvons finalement refuge tout au fond de la baie d’Hurepiti sur un des corps mort de « Vanilla tour ». A terre, Christina et Alain nous accueillent dans leur luxuriant jardin exotique. L’odeur de la terre et des fleurs me régénère instantanément.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.