Jiloumé frétille au bout de sa longe

Samedi 13 septembre

Saut d’escargot, toujours vers le nord. Longue baignade, nombreuses raies.

Dimanche 14

Après plusieurs essais de mouillage non satisfaisants, nous nous accrochons au corps mort d’un hôtel devant l’îlot Vahiné. L’accueil étant très chaleureux, nous décidons de réserver un repas pour le lendemain. Lundi 15 Nous sommes en plein vent et Jiloumé frétille au bout de sa longe. Partons pour le motu. Nous sommes bien reçus, rien à voir avec Bora. Le site est agréable, très tranquille, le repas exquis est joliment présenté. Nous passons l’après midi à rêvasser devant les couleurs du lagon et à discuter avec le sympathique personnel. Je vous recommande l’endroit.

Mardi 16

Promenade chez les poissons où nous retrouvons presque avec plaisir nos amis les pointes noires. Départ pour la baie de Haamene où nous mouillons devant le village du même nom. Du vent pour faire tourner l’eolienne. Mercredi 17 Ravitaillement. Pour la 2° fois les biscottes achetées sont pleines de vers ! Croisons des gens charmants. Aquarelles sur le bateau pendant que Gil lit.

Waou ça fait vraiment carte postale, qu'est ce que c'est beau !!!! merci de nous faire rêver, pleins de bisous.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.