Laissons Tahaa, l’île vanille au doux parfum de fleur

Jeudi 18 septembre

Curieuses ces boites aux lettres ! En plus du courrier elles reçoivent aussi  le pain que le boulanger  dépose chaque matin. Marche le long de la baie et repas au snack. Le reste de la journée est consacrée à la digestion !

Vendredi 19

Laissons Tahaa, l’île vanille au doux parfum de fleur, pour aborder Raiatea, l’île sacrée. Devant l’îlot Tipaemauo nous trouvons un haut fond sur lequel nous avons juste la place de nous ancrer. Tout autour les fonds avoisinent les 30 m. Le temps est calme, pas de problème.

Samedi 20

Thierry a été longtemps greffeur d’huitres, il songe maintenant à partir pour L’Australie. Entre deux tubes d’aluminium il s’est construit une cabane flottante. A l’avant, une terrasse couverte de sable et jonchée de perles, accueille les visiteurs. L’ensemble est un rien surprenant. Après notre balade sous marine, il nous invite à partager un gros poisson que des pêcheurs viennent  de lui apporter. Juste cuit sur son brasero il est délicieux. Notre nouveau copain n’est pas aller à terre depuis 2 mois, il est content de parler et nous de l’écouter. Nous devons cependant abréger notre rencontre en lui promettant de revenir car Momo arrive sur Gaston. Nous finissons la journée sur un corps mort, au fond de la baie Faaroa devant un verre de ti punch.

Dimanche 21

Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin du soir. Petite balade à terre avant la nuit.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.