Gil fait du pain !

Jeudi 25 septembre

Un peu plus loin, avec Gaston, côté récif. Ciel bleu, mer opalescente.

Vendredi 26

Momo part à Tahiti récupérer des amis. Nous restons seuls dans le vent furieux.

Samedi 27

Une accalmie nous permet d’aller jusqu’au motu nous dégourdir les palmes. Rencontre avec un couple de marseillais en voyage de noces, une famille de polynésiens venu ramasser des bénitiers, et un chien abandonné. Il parait que pour le jour de l’an, tous les habitants qui le peuvent, passent la nuit sur les motu à faire la bringue. L’ambiance doit être chaude !

Dimanche 28

Gil fait du pain, et moi une pizza avec le restant de pâte. Cela parait simple ! Une fois la pizza sortie du four, je constate que les pains n’ont toujours pas levé. Inutile de chercher plus loin, Gil a pris de la levure chimique au lieu de la levure de boulanger. De plus, il a oublié de saler. J’essaye de sauver la moitié de la pâte en rajoutant laborieusement, œufs, sucre, beurre, citrons et rhum, tout en priant que l’ensemble se transforme en gâteau. Résultats : Gil prétend qu’en croquant la pizza, il a l’impression de manger l’assiette avec. Trois repas seront nécessaires pour en venir à bout. Le gâteau, bien qu’assez indigeste,  garde un parfum de rhum qui aide à faire passer sa texture caoutchouteuse. Nous le tartinons de confiture ou de beurre de cacahouète pour le petit déjeuner, il va nous faire la semaine ! Le petit pain est resté…petit, mais dur. Gil le découpe à la machette. En le suçant longtemps, on arrive à l’avaler. Cette cuisine nous a occupée l’après midi, reste à tout nettoyer et...à digérer !

Lundi 29

Jolie promenade dans le corail. Des anémones de mer se balancent mollement en cachant leurs curieux poissons clowns, des bénitiers de toutes les couleurs nous envoient au passage des baisers, deux grosses porcelaines se cachent sous un rocher, un poisson coffre a mis sa livrée bouton d’or, un pointe noir vient nous rendre visite, une raie rase le sable en ondulant. Nous rentrons en tirant l’annexe derrière nous.

Mardi 30

Un voilier ancre pas trop loin de nous. Allons leur rendre visite en annexe. C’est un couple avec une petite fille blondinette. Ils vivent à Raiatea depuis de nombreuses années. Ils nous offrent un pamplemousse et des citrons. Nous levons l’ancre pour aller plus sud et  rencontrons quelques dauphins, naviguons jusqu’au motu Nao Nao. Très beau, mais tabu. Interdit donc d’y débarquer. Nos nouveaux copains nous rejoignent bientôt et nous passons une belle soirée ensemble. Je m’entraine dans mon rôle de grand-mère avec Maria qui va avoir 3 ans. C’est un plaisir. Amélie, sa maman, a confectionné une délicieuse pizza, elle !!!!!!

Mercredi 1° octobre

Avant de partir, Didier vient nous offrir 3 poissons qu’il vient de pêcher pour nous. Nous en sommes tout ému. Promenade sous marine l’après midi, fort courant.

Que dire en voyant et en lisant vos escapades "gourmandes",  que ça donne juste envie d'y retourner !!! de vous y rejoindre encore une fois...
Pleins de gros bisous à vous et à Momo, vivement votre retour, ça va faire trop plaisir de vous revoir....

Ahahhaha! On sait d'où viennent les talents culinaires d'Emeric....
Bises de la Guadeloupe

Bravo , tjs dans le bleu .

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.