Les bonnes moules

Dimanche 11 décembre

La peinture du pont est dans un état pitoyable. Maël nous a prêté un karcher pour le décaper, mais l’aspect est vraiment lépreux. Je commence à repeindre par petits bouts, entrecoupé de longues pauses car j’ai toujours mal à la hanche. Gil fait un séjour sous l’eau pour dégager l’hélice de sa gangue de moules et d’algues. Benoit, le kiné super sympa, vient me masser entre deux clients. Ici, dans cette partie du lagon, beaucoup de gens vivent à l’année sur leur bateau. C’est un vrai village lacustre avec chats, chiens, plantes vertes et relations de bon voisinage. Amélie, notre charmante voisine guadeloupéenne habite ici depuis plusieurs années. Après le décès de son mari, les marins du ponton ont transformé son voilier en confortable maison créole pour qu’elle s’y sente bien. Sympa non ?

 

PH je ne peux pas mettre de photos. Je n'ai pas la barre d'outil ?

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.