Délicates narines

Vendredi 27 janvier

La marina c’est bien, mais chère… Nous retrouvons les copains de Zou-Maï et passons l’après midi ensemble.

Samedi 28

Gosier. Mauvais temps. Ça balance pas mal, mais…c’est gratuit.

Dimanche 29

Nous ratons le carnaval de Gosier pas manque d’information.

Lundi 30

Visite de routine de la douane, encore… Nous palmons jusqu’à l’îlet Gosier. Allongé sur le sable chaud de la plage Gil se redresse d’un bond… ses délicates narines ont détectées une subtile fragrance de rhum. « C’est un supplice ! » dit il très fort. Bien sûre, nos compatissants voisins, n’étant pas des barbares, lui offrent un verre et la discussion s’engage. Dans l’après midi nous allons rejoindre Maude, Maël et Charlie sur la plage de la Datcha. Le soir, nos charitables St Bernard viennent à leur tour boire l’apéro sur Jiloumé, ils sont très sympathiques.

Mardi 31

La mer est Véronèse et opaque, le ciel use et abuse des camaïeux de gris. Sale temps. Le thermomètre descend parfois jusqu’à 28 et on a froid ! Heureusement soirée chaleureuse avec nos nouveaux copains sur leur voilier Gwadanat.

Mercredi 1° février

Ne rien faire me demande beaucoup d’énergie. Je lis, je mots-croise, je révise mon espagnol, j’écris, mais le bateau roule beaucoup. Il pleut souvent. Pas drôle !

Vendredi 3

Le soleil nous autorise une journée plage. Nous retrouvons l’équipage de Gwadanat puis, marché nocturne à Gosier pour faire le plein de fruits. Beaucoup de monde.

 

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.