Saint Francois, le retour.

Samedi 6 mai       

Nous avons fait connaissance avec les équipages de deux autres voiliers. Sous la cocoteraie, ce soir, au menu ; rhum, manchons de canard, pommes de terre sous la cendre, tarte aux abricots, feu de bois, clair de lune et rigolade. Parfait ! En rentrant, le moteur de l’annexe s’arrête alors que le courant nous pousse vers le large, je panique un peu, mais il redémarre et nous regagnons le bateau sans encombre.

Dimanche 7

Balade sous-marine avec les tortues et dernier apéro sur Jiloumé. Nos nouveaux copains repartent demain.

Mardi 8

Il a plu toute la nuit, le ciel est resté gris. Aucun bateau de touristes aujourd’hui. Sur la plage, comme l’an passé un morceau de fusée a été déposé par le courant. Nous partons en robinsonnade le long de la plage. 6 km pieds nus dans le sable, voilà qui va fortifier nos chevilles !  C’est sauvage, désert et beau. Nous rencontrons un cocotier et, merveille, une noix. Elle nous occupe un bon moment, mais quelle saveur !

Samedi 13

Ce séjour à Petite Terre fut un vrai délice. Nous avons même réussi à nous retrouver seul dans le lagon (faut dire que la météo annonçait une alerte orange pour fortes pluies et orages). Après une dernière immersion parmi les tortues, barracudas et raies nous avons rejoint, en deux heures, St François. Ambiance bien différente ; scooters des mers à gogo, vedettes à fond, grosses bouées motorisées, avions, ULM, beaucoup de monde, de bruit, odeur de saucisses… C’est samedi !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.